cafe tasse

Une dose modérée de café peut réduire la mortalité

Pour ceux qui consomment 3 à 5 tasses de café quotidiennement, les risques de décès face à certaines maladies (maladies neurologiques, maladies cardiovasculaires, diabète…) sont moindres.

Contenant ou non de la caféine, le café est bénéfique pour la santé, c’est ce que stipulent les chercheurs de la ‘Harvard Chan School of Public Health’ dans leur étude parue sur le journal ‘Circulation’. Ces scientifiques ont fait une comparaison entre les personnes qui ne boivent pas de café ou qui n’en consomment que très peu (en dessous de 2 tasses/jour) et les personnes qui boivent modérément du café.

L’étude n’a pas permis de connaître un lien entre le café et les risques de contracter certaines maladies. Toutefois, elle met en avant les spécificités des composés du café. Ils diminuent les inflammations et la résistance à l’insuline. Mais d’autres études devront être entamées afin de connaître réellement les avantages du café.

Interdit aux enfants et femmes enceintes

Les travaux ont été réalisés en regroupant les données de 3 sondages réalisés par 300 000 infirmières et médecins. Au cours de ces sondages, les praticiens répondaient eux-mêmes sur un questionnaire e portant sur leurs habitudes de vie et leur état de santé.

Selon l’étude, boire du café de façon modérée baisse les risques de décès à cause du diabète, maladies neurologiques et maladies cardiovasculaires. Toutefois, puisque cette étude se fonde sur des sondages effectués auprès de personnes qui indiquent elles-mêmes les éléments concernant leurs habitudes de vie, la véracité des réponses n’est donc pas garantie.

Si la consommation fréquente de café est suggérée dans un régime alimentaire sain et équilibré, elle est déconseillée à certaines personnes, dont les enfants et les femmes enceintes.